Présentation

L’AFMI, un organisme qui a fait ses preuves.

En matière de formation et de développement culturel, les provinces ont fait preuve d’un engagement sans précédent.

De ce fait, elles ont engagé au cote du Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie des budgets conséquents auprès de structures associatives liées à cette activité.

Elles portent un regard attentif sur les actions menées sur le terrain.
La dynamique créée autour de ces actions rayonne maintenant sur l’ensemble du territoire.

En effet, notre association se voit confier, sous forme de conventionnement de partenariat d’enseignement avec le Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie, l’ouverture d’antennes d’enseignement musical de proximité.

Ainsi, les antennes de PAITA, LA FOA, BOULOUPARIS et WE-LIFOU ont vu le jour en 2006.

AC AFMI 1814 × 908Nous gérons, sous couvert du Conservatoire, toute la logistique de ces antennes (personnel, inscriptions, gestion). Par ailleurs des structures privées nous confient la gestion de leurs activités (Mêrê â gâârâ, etc.).

 

BUREAU

Le bureau de l'AFMI est composé de trois membres :

Un président : Monsieur Grégory LOUZIER ;
Un trésorier : Monsieur Roger POUITYELA ;
Un secrétaire : Monsieur  Ashley VINDIN ;

Une assemblée générale a lieu chaque début d'année.

Le bureau se réunit six fois par an, en présence du personnel encadrant : le directeur, le coordinateur général des antennes, la responsable des ressources humaines. Ces derniers n'ont pas de voix délibérative.

Lors de la dernière séance de l'année, il établit la feuille de route de l'année suivante.

Lors des réunions, le bureau étudie les propositions de délibérations proposées par le directeur.

EQUIPE ADMINISTRATIVE

L’équipe administrative comprend 7 personnes. Elle est composée du directeur, du coordinateur général des antennes, d'une responsable des ressources humaines, d’une comptable, d ‘une aide comptable, d’une secrétaire, soit 5 personnes à plein temps et d'un chargé de communication à mi-temps.

L ‘AFMI fait appel à une société privée pour le contrôle de gestion (PME) et d’une société d'audit et de commissariat aux comptes (SOFICAU).

Le directeur est investi des pouvoirs les plus étendus dans les limites de l'objet de l'association et dans le cadre des résolutions adoptées par le bureau et l'assemblée générale.

Le coordinateur général des antennes est chargé d'assurer la communication entre les antennes, le directeur et la responsable des ressources humaines. En se rendant sur place, il veille au bon fonctionnement de celles-ci. Il propose les améliorations nécessaires. Il met en place le dispositif de formation continue des personnels en poste dans les antennes.

La responsable des ressources humaines est chargée de veiller au bien-être du personnel dans l'entreprise, notamment grâce à la médiation. Elle gère la carrière des agents. Elle suit les dossiers « Mutuelle ». Elle rédige les contrats. Elle assure aussi l'assistance au directeur.

Les comptables sont chargés du suivi des factures, des traitements, du suivi des opérations de diffusion et de la relation avec le contrôleur de gestion et le commissaire aux comptes. Elles assurent le transport aérien des étudiants CMIT.

La secrétaire est chargée de l’accueil et du standard téléphonique. Elle assure le suivi du parc automobile et le transport terrestre des étudiants CMIT.

Le chargé de communication assure, en relation avec les porteurs de projets de diffusion la mise en place de plans de communication. Il rédige  les « newletters ». Il est quelquefois sollicité en renfort sur des opérations de diffusion.

EVOLUTION

Depuis la naissance de l'AFMI en 2002 celle-ci est en perpétuelle évolution afin de mieux répondre aux attentes des politiques de développement culturel des collectivités.  Inévitablement, la masse budgétaire a évolué considérablement nécessitant, au fur et à mesure, une réorganisation.

En 10 ans, notre structure a acquis, grâce à son personnel motivé et impliqué, un savoir-faire de qualité et un sérieux indéniable dans la gestion financière.

L'AFMI, en répondant aux demandes des collectivités, se positionne comme une structure d’ingénierie culturelle capable de gérer entièrement des opérations d'envergures (Festivals pays et internationaux, saison KOOHNE /KOUMAC, conférences, imprévus), mais aussi les suivis de chantiers, une expertise sur les schémas de développement culturel, etc.

L’AFMI, du fait de son statut juridique, est un partenaire facilitant des actions des collectivités à qui il apporte une souplesse d'action plus importante. En effet celles-ci sont régulièrement confrontées à des contraintes de délais qui ralentissent leurs actions auprès des artistes et autres sous-traitants.

 

cfLe centre de formation :

C’est dans ses locaux situés au 79 RT1 à Auteuil que sont regroupés les bureaux de l’administration de l’AFMI qui abritent aussi diverses salles de pratique musicale dont une salle d’ensemble qui permet d’accueillir divers stages et master class.
Il est également mis à disposition une médiathèque et une salle informatique afin de permettre aux étudiants d’avoir les meilleures conditions possibles pour poursuivre leur travail en dehors du conservatoire.

Capture d’écran 2014-04-16 à 10.32.48Le foyer :

Sous la supervision de Mme Lauria DIOPOSOI et de M. Rigobert MEVIN, un foyer de 27 places à Koutio est mis a disposition afin d’assurer l'hébergement des étudiants de la brousse et des îles lors de leurs séjours au conservatoire de Nouméa. Les repas sont livrés chaque jour directement au foyer en fonction du nombre d’étudiants présents.

le-busLe bus:

Depuis 2012, l’AFMI s’est dotée d’un bus Mercedes 17 places conduit par M. Mevin Rigobert afin d’assurer le transport des étudiants entre le foyer et le Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie (CMDNC) mais aussi le transport des artistes sur tout le territoire.

le-studioLe studio :

L’AFMI dispose d’un studio dans un container aménagé, équipé de matériel informatique, audio et de traitement acoustique.

Il permet le mixage et la finalisation des projets d’enregistrements du DMTCPO et de l’AFMI.

 
 

2000

De part sa politique culturelle claire, la province Nord diligente une étude auprès de Monsieur GUARESE afin de recenser les besoins des artistes musiciens.

2001

Création de l’association.
La Province Nord propose la création d’une structure : l’AFMI (Association de Formation des Musiciens Intervenants) qui aura pour mission d‘apporter des solutions dans le domaine de la formation et de l’enseignement de la musique.

2002

Les premiers étudiants sont recrutés dans chaque commune de la côte Est et la formation a lieu une fois par semaine.
Un partenariat se met en place avec l’ETM (Ecole Territoriale de Musique), qui débouchera sur le CMIT (Certificat de Musicien Intervenant territorial)
Les missions se précisent et le travail de terrain permet de recentrer les missions autour de la formation, la pédagogie, l’accompagnement de structures d’enseignement musical en province Nord.

2003

L’AFMI prend en charge la création du centre musical à HOUAILOU. Le financement de l’AFMI n’est plus qu’à la seule charge de la Direction de la Culture. Désormais, la Direction de l’Enseignement et de la Formation participe activement.

2004

Les premiers diplômés CMIT.
5 Diplômés du Nord en 2004.

2005

Ouverture de l’antenne de PAITA.
Une convention de partenariat d’enseignement  est signée avec l’ETM pour la sous-traitance de l’ouverture de l’antenne de PAITA.
Départ de deux premiers étudiants pour le D.U.M.I (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) à Poitiers.

2006

Ouverture des antennes du CMDNC de WE, LA FOA et BOULOUPARIS.
La mise en place de pôles de formation à la FOA, à LIFOU, à OUVEA, et à KONE.
Mise en place de l’école des arts au Mont Dore. L’AFMI gère le pôle musical.
Actions diverses en partenariat avec d’autres associations.
L’organisation de la fête de la musique en Province NORD.
Structuration du fonctionnement administratif et gestion centrale du dispositif au siège social.

2007

Prise en charge de l'école de KOUMAC.
Retour des premiers Dumistes.
Ouverture du CPM (Centre de Pratique Musicale) “ DUBAAN KABE” à Pwévo.
L'AFMI embauche un animateur pédagogique.

2008

Déménagement du siège de Motor-Pool à Magenta.
Création de l’ADACA.
KOUMAC revient en gestion CMDNC.
Démarrage de la formation “prépa” à l’Ile des Pins.

2009

Retour de KOUMAC en gestion AFMI.
Nouveau pôle de formation sur KOUMAC.

2010

Suppression des pôles de formation et ouverture du Centre de Formation à Auteuil pour le suivi des étudiants "prépa" et CMIT.
Déménagement du siège de l’association de Magenta à Auteuil.
BOURAIL est géré par le CMDNC.
M. Taua, nouveau dumiste, prend son poste de coordinateur à l’antenne de WE.

 

Visionner le bilan intermédiaire 2014  

Cliquer sur l'image

pdf

AFMI
Association de Formation de Musiciens Intervenants :
Formation professionnelle – Formation d’enseignants à la musique ;
Gestion d’école de musique.
Les coordonnées de l'AFMI
Adresse : 79, R.T.1 – A côté de la Maison des Sports
Quartier : Auteuil
Code Postal : 98835
Ville : Dumbéa
Les horaires de l'AFMI
Horaires :
Lundi au Vendredi : 8h – 12h et 13h – 16h
Les contacts de l'AFMI
Tél. 46 20 00
Fax 46 20 01